lundi 18 août 2014

Mon avis sur: Disparues, de Chris Mooney

Disparues
titre VO: "the missing"
Auteur: Chris Mooney 


Année de parution: 2007

Editions: France loisirs

Genre: thriller

Nombre de pages:

lu en: août 2014

cadeau de Noël de mon frère (2009)

Quatrième de couverture


Adolescente, Darby a assisté à un crime horrible, et a échappé de peu au meurtrier.
Ses amies n'ont pas eu cette chance...
Aujourd'hui, elle travaille pour la police scientifique et s'investit à fond dans son job, 
préférant parfois les dangers du terrain au confort du labo.
Alors qu'elle étudie la scène de crime d'un enlèvement, 
elle découvre une jeune femme désorientée, émaciée et terrorisée.
L'inconnue, qui se révèle avoir disparu depuis cinq ans, 
aurait été enfermée dans un cachot obscur et sordide avec d'autres victimes.
Le temps presse pour ces disparues, 
et Darby, déterminée à les retrouver et les sauver, devient la nouvelle proie du tueur fou...


Mon avis: 

Voilà un livre qui croupit dans ma PAL depuis très longtemps, et que je ne me suis jamais décidée à lire jusqu'à la semaine dernière, où après un grand tri dans mes étagères, j'ai décidé de me concentrer sur certains titres qui vont finir par pourrir sur place avant que je ne les ai lus. L'été se prête bien à ce genre de résolutions. 

J'ai lu ce thriller assez vite, j'ai trouvé le style de l'auteur agréable et j'étais pressée de connaitre le dénouement de cette sordide histoire. 

Très vite, je me suis sentie en phase avec Darby, qui mène cette enquête, et qui porte encore en elle les traces du traumatisme qu'elle a vécu étant enfant. En effet, alors qu'elles étaient adolescentes, elle et ses deux amies avaient surpris dans les bois un type en train d'égorger une femme. Peu après le type avait retrouvé les jeunes filles, et seule Darby lui avait échappé. L'une de ses amies est morte sous ses yeux, et l'autre a disparu à jamais. 

Bien des années plus tard, alors que Darby a intégré la police scientifique de Boston, elle retrouve une victime en état de choc qui lui apprend qu'elle était séquestrée avec tout un tas d'autres femmes. Darby va donc mener l'enquête pour les retrouver et tenter de les sauver. 

L'auteur raconte cette histoire tantôt du point de vue de Darby, tantôt du point de vue du psychopathe, ce qui renforce le côté haletant du scénario. Ce cinglé qui enlève des nanas et prend un plaisir pervers à les enfermer dans sa cave et à les torturer fait vraiment froid dans le dos. Son histoire familiale est effrayante elle aussi (issu d'une relation incestueuse, détesté par toute sa famille qu'il assassinera petit à petit durant son adolescence...).

L'auteur raconte assez bien le calvaire de l'enfermement. J'ai cependant trouvé que le récit manquait de détails "croustillants" (je suis une grosse dégueulasse quand je lis des thrillers), on est loin de Maxime Chattam ou de Franck Thilliez tout de même.

Cependant, pour moi,  il manquait  quelque chose pour que j'accroche vraiment à ce livre. J'ai apprécié ma lecture mais je n'ai pas été "à fond dedans". J'ai assez vite deviné le "rebondissement" qui intervient à une trentaine de pages de la fin... sans doute est ce l'habitude de lire ce genre de livres qui fait de moi une lectrice avertie? J'ai assez rapidement décelé les ficelles de l'auteur et a a un peu gâché mon plaisir, surtout à la fin.

En plus, pendant tout le livre, j'avais espéré la naissance d'une romance entre Darby et son collègue et je suis restée sur ma faim.

Ce que je retiendrai de ce livre:

"Disparues" est un thriller qui se lit vite et bien mais qui s'oubliera, je pense, tout aussi vite. Il ne m'a pas laissée véritablement d'images marquantes, si ce n'est cette sordide cave construite en labyrinthe où de pauvres filles kidnappées et terrorisées doivent lutter pour leur survie.  

3 commentaires:

  1. C'est dommage que tu ne l'ai pas apprécié plus que çà, le résumé semblait prometteur !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hey oui, c'est dommage comme tu dis Hélène! mais bon globalement le bilan est positif, il y a toujours des livres plus marquants que d'autres, ça dépend du ressenti de chacun... gros bisous!

      Supprimer
  2. Il avait l'air pas mal du tout le petit (surtout le côté psychopathe de la chose) mais comme je suis une vraie sadique qui veut un max de détails & qu'à ce niveau-là tu n'as pas été comblée, je passe mon tour. Et puis c'est tout! LOL!
    Bisous.

    RépondreSupprimer

votre avis m'intéresse !