dimanche 25 mai 2014

Sous surveillance, de Dorothée Lizion

Sous surveillance
de Dorothée Lizion

Année de parution: 2014

Editions: les nouveaux auteurs

Genre: polar / thriller

Nombre de pages: 511

lu en: mai 2014

cadeau d'anniversaire de mon chéri

ma note:  5 sur 5
(j'ai adoré)

Quatrième de couverture

Et si vos migraines cachaient un lourd secret sur votre propre identité...

Valène Daran, 20 ans, intelligente, promise à une grande carrière de journalisme, doit se faire régulièrement des injections d'héroïne pour supporter d'atroces céphalées.
Les plus grands spécialistes restent démunis face à son mal.
Elle s'interroge, tiraillée entre l'envie d'en finir et celle de vivre à tout prix.
Pourquoi son comportement, parfois, apparaît-il si étrange aux yeux de ses amis ?
Pourquoi voit-elle des choses que les autres ne voient pas? 
Pourquoi, tout à coup, un grand ponte de la chirurgie s'intéresse-t-il à son cas? 
Pourquoi ce capitaine de gendarmerie, Yahmose Boileau, qui enquête sur des suicides aussi cruels qu'absurdes, croise-t-il si souvent son chemin ?
Au fond, que cache cette douleur? 
La vérité, avec son lot d'électrochocs, tombera fatalement...


Mon avis: 

J'ai reçu ce livre en cadeau pour mon anniversaire, de la part de celui qui partage ma vie et qui sait combien j'adore les thrillers sanglants avec un aspect scientifique. Chéri, tu as tapé dans le mille !

De toute façon, je sentais déjà que j'allais être conquise, puisque ce livre a reçu le prix VSD du polar 2014 et a reçu le soutien de Franck Thilliez (je ne vous le présente plus...) qui en a dit qu'il était "diablement original". Il ne m'en fallait pas plus pour me jeter à coeur perdu dans cette lecture. En deux soirées, le livre était refermé et j'étais scotchée. 

Sans vouloir vous révéler les détails de l'intrigue, cet auteur nous offre ici une histoire vraiment très originale... Il s'agit d'un thriller, tout d'abord, avec son lot de morts sanglantes et de scènes dégoûtantes. Il est question de suicides totalement immondes, puisque les suicidés se mutilent d'atroces façons, ce qui fait penser qu'il pourrait s'agir d'homicides...en tous cas, le capitaine de gendarmerie Boileau se lance dans l'enquête avec la ferme intention d'en faire l"Affaire" de sa carrière. 

Mais cette enquête va nous mener sur des sentiers insoupçonnables... Personnellement, je me suis totalement laissée happer par l'histoire et mener par le bout du nez du début à la fin. J'ai aimé que l'auteur m’entraîne sur des chemins peu habituels en matière de thrillers. Le thème des manipulations génétiques est largement développé. L'aspect "thriller scientifique", cher à mon cœur de fan de Thilliez, m'a totalement comblée. Dorothée Lizion nous livre une théorie qui fait froid dans le dos car elle est "crédible". Ce livre nous fait nous interroger sur notre société, sur sa course à la performance, sur les dérives de l'eugénisme. 

Je me suis attachée au personnage principal de Valène, cette jeune femme au tempérament de feu, casse-cou, aventurière, qui souffre le martyre du fait des migraines atroces dont elle ne se débarrasse qu'à coups d'injections d'héroïne. L'auteur nous fait ressentir son mal être avec talent. A plusieurs reprises, j'avais l'impression d'avoir la migraine tellement les symptômes étaient bien décrits! J'ai aimé ce personnage qui reste pourtant insaisissable: sa douleur la plonge dans une profonde solitude, alors qu'elle est entourée d'amis qui l'aiment sincèrement. Pourtant elle est contrainte de vivre dans le secret de sa toxicomanie, et se sent depuis toujours comme une fille "à part". C'est un personnage complexe qu'on apprend à connaitre au fur et à mesure de l'intrigue et bien sûr, compte tenu de la tournure des évènements, on devient son allié et on tourne les pages en priant pour qu'elle s'en sorte bien !

Valène se retrouve mêlée à l'enquête sur les suicides étrangement sanglants, d'une façon très angoissante. L'intrigue prend alors une tournure différente, où Valène se retrouve seule contre tous. Elle se retrouve au coeur d'une machination et devra enquêter sur sa propre histoire, découvrir une vérité très dérangeante sur sa propre identité, et identifier un traître dans son entourage. Bref, pas le temps de s'ennuyer. 

J'ai aussi apprécié la bande originale du livre. En effet, Valène et ses amis fréquentent une boite de nuit, ce qui donne l'occasion à l'auteur de jouer les DJ en nous livrant les titres qui passent: 

  • Losing my touch des Rolling Stones
  • Angel de Jack Johnson
  • Just be good to me, de SOS Band
  • Miss you, des Rolling Stones
  • Faith, de George Mickael
  • Take you DownTown de Luke Bryan

J'ai donc découvert 4 nouveaux titres, et j'adore enrichir ma culture musicale !

Ce que je retiendrai de ce livre: 

Un vrai plaisir de dévorer ce thriller scientifique aux accents de X-Men, avec un côté romance pas trop présent (je n'aime pas quand ça dégouline de sentiments et que la love story prend le dessus sur l'intrigue). Je le recommande à tous les amateurs de thrillers vitaminés. Un auteur à suivre !! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse !