dimanche 27 avril 2014

Mon avis sur: Jeu de Haine à Arcachon, de Christian Chaillet

Jeu de Haine à Arcachon
Auteur: Christian Chaillet


Année de parution: juin 2013

Editions: TDO

Genre: roman / polar 

Nombre de pages:152

lu en: avril 2014

Acheté sur le Salon du Livre de Paris

ma note:  2 sur 5



Quatrième de couverture


Charles Emisse a toujours été considéré comme un singulier personnage. Petit, il ne parlait pas, plus grand, il se battait constamment et ne comptait aucun ami. Et puis un jour, il disparaît, au grand soulagement des habitants de Barzac, petit village situé près du Bassin d'Arcachon.
Alors, quand les villageois apprennent, dix ans plus tard, qu'il est de retour et qu'il a touché un gros héritage, ils cherchent à comprendre. Pourquoi est-il revenu? A-t-il oublié qu'avant de partir, il a été accusé de viol sur la jolie Morgane Barbier? Et puis, est-on sûr qu'il est vraiment là? Des rumeurs le disent mort en Afrique...
Beaucoup de gens en veulent à Charles Emisse et cherchent à lui nuire. Et pourtant, le jeune homme a vécu des drames qui l'ont fait changer. D'une façon inespérée. Jusqu'au bonheur...

Pourquoi j'ai lu ce livre: 

J'ai rencontré Christian Chaillet sur le stand des éditions TDO au salon du livre de Paris en mars 2014. Il est spontanément venu vers moi pour me présenter son livre. Ce qu'il m'en a dit, c'était
- que c'était bien écrit 
- qu'il y avait beaucoup de sensualité dans ce livre 
- que ce livre allait forcément me donner envie d'aller visiter le bassin d'Arcachon

Comme j'ai trouvé l'homme sympathique, j'ai eu envie de découvrir l'auteur et je me suis laissée tenter. 
En plus, je n'avais fait aucun achat sur le salon: ce livre est donc le seul souvenir que j'en ai ramené. 

Bilan de ma lecture: 

Mes impressions de lecture sont assez mitigées. Je ne veux surtout pas décrier le travail de l'auteur, car ce qui est sûr, c'est qu'il ne m'a pas menti. Cependant, après deux lectures, j'ai eu du mal à suivre la progression scénaristique, et j'ai la sensation de ne pas avoir compris la chute. En fait, je n'ai pas compris l'intégralité de ce roman, mais je ne sais pas si je dois blâmer l'auteur ou mon manque de concentration.
  • Le Style d'écriture:
Lorsque Christian Chaillet m'a dit que son livre était "bien écrit", je comprends ce qu'il a voulu dire. Il est vrai que l'auteur a un style très poétique, très métaphorique. On peut être surpris que ce roman, qui voudrait se classer parmi les policiers, soit emprunt d'un tel lyrisme.
C'est sans doute pourquoi j'ai eu du mal à entrer dans le livre. Je me suis plus attachée aux descriptions des personnages et des lieux qu'au déroulement de l'action. Le suspense m'a beaucoup manquée. 
  • Les Personnages:
Cette histoire concerne finalement un triangle amoureux: 
- Charles Emisse, dont l'auteur nous raconte la vie, enfant handicapé au physique ingrat puis adolescent violent, il quitte le Bassin d'Arcachon à la mort de son père pour devenir mercenaire en Afrique où il baigne dans le crime et la violence. Dix ans plus tard, il revient dans son village natal, défiguré par une balle reçue en plein visage, après avoir hérité d'une fortune, ce qui va être l'occasion de déterrer les secrets de son passé. 
- Alex Dello, un beau pompier, qui est clairement à l'opposé de Charles
- au centre des deux hommes, la belle et blonde Morgane Barbier, dont les deux types sont amoureux. Charles voue un véritable culte à Morgane depuis l'adolescence. Quant à Alex, il sera le premier et seul amant de la jeune femme.

Lorsque Christian Chaillet m'a dit qu'il y avait de la sensualité dans son roman, il a dit vrai. Il décrit avec poésie les premiers émois de Morgane pour Alex, sa découverte de la sexualité, puis dix ans plus tard, son trouble face à son attirance pour une autre femme.
J'ai aussi été touchée par Charles, pour qui Morgane est totalement inaccessible, et qui la fantasme, l'idéalise, jusqu'à l'âge adulte (où il est toujours vierge). 
Christian Chaillet se montre même volontiers ironique en évoquant la littérature érotique et un certain "roman à succès" (une référence à Cinquante nuances de Grey?).
  • Le Scénario: 
Juste avant que son père ne meure et qu'il ne parte pour l'Afrique, Charles est conspué par tout le village de Barzac pour avoir tenté de violer Morgane. Heureusement, Alex est arrivé à temps pour délivrer la pauvre fille de ses griffes.
C'est du moins ce que tout le monde pense. Mais lorsque Charles revient sur les lieux, c'est l'occasion pour le lecteur de découvrir ce qui est réellement arrivé. Le roman porte bien son nom puisqu'il s'agit bien d'un jeu de haine, entre ces deux hommes qui se disputent la même femme.

Lorsque j'ai lu ce roman, je ne l'ai absolument pas compris. J'ai mis cela sur le compte d'un manque de concentration de ma part: en effet, je pense que je n'ai pas été très attentive, étant particulièrement fatiguée ces derniers temps et ayant tendance à avoir l'esprit distrait.
J'ai donc décidé de relire le roman afin d'essayer de mieux le comprendre. Cette deuxième lecture m'a permis de mieux comprendre les personnages, le déroulement de l'action, les sentiments décrits.
Globalement, je peux dire que ce roman a un intérêt indéniable.
Cependant, je reste sur ma faim en ce qui concerne le "dénouement": j'ai le sentiment de ne pas vraiment avoir compris le fin mot de toute cette histoire. 
  • Une description passionnée du Bassin d'Arcachon
J'ai ressenti fortement l'attachement de l'auteur pour cette région et ai apprécié les descriptions qu'il en a faite: la navigation et les 18 heures d'Arcachon, le monde des ostréiculteurs, les paysages (la mer, les plages...), la façon dont y vivent ses habitants. Ces 152 pages sont clairement une déclaration d'amour de l'auteur pour le Bassin d'Arcachon.

Ce que je retiendrai de ce livre: 

L'intérêt que j'ai trouvé à ce roman ne réside pas dans son scénario, que j'ai eu du mal à comprendre, mais plus dans la description du Bassin d'Arcachon et dans la psychologie des personnages. Une lecture en demie teinte, donc, en ce qui me concerne. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse !