mardi 5 mars 2013

16 lunes, de Kami Garcia et Margareth Stohl

16 lunes

Auteurs:  Kami Garcia et Margareth Stohl

Année de parution: 2010

Editions: Black moon

Genre: fantasy 

Nombre de pages: 365
lu du 1er au 5 mars 2013

Acheté au Furet du Nord

ma note: 4 sur 5
(bon moment de lecture)

Sur livraddict:  c'est ici

Quatrième de couverture


J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats Unis. Elle était belle et mystérieuse.

Si j’avais su qu’en même temps que cette fille surgirait aussi une malédiction…J’étais éperdument amoureux, mais cet amour était perdu d’avance.

L’amour est-il plus fort que le destin ? 

Mon avis: 

J’achève à l’instant cette lecture et je dois dire, je suis emballée ! J’ai passé un moment super avec ce bouquin.

J’ai été poussée à m’y plonger d’abord en raison de l’adaptation cinématographique actuellement dans les salles (Sublimes Créatures) et également parce que pas mal de blogueurs en avaient donné un avis très positif. Je m’attendais à un ersatz de Twilight, une banale histoire d’amour impossible, entre deux ados torturés, dont l’un des deux est une créature fantastique. Et bien pas du tout !! Et j’en suis vraiment ravie.

Je tire vraiment mon chapeau aux auteurs de ce livre qui ont su créer un univers vraiment très riche, à la fois fantastique, mais aussi fortement ancré dans la réalité, dans ce village du Sud, aux esprits étriqués, où tout le monde se connait, et où les souvenirs de la Guerre de Sécession sont encore très vifs. 

Lorsque Lena, jeune fille empreinte de mystère, débarque à Gatlin, elle ne provoque pas seulement un « choc des cultures » : c’est aussi le passé qui resurgit  un présent fragile, consacré à décompter les jours jusqu’à son 16ème anniversaire, et un avenir terrifiant qui se profile. Rejetée par toute la communauté qui la considère comme une sorcière, seul le soutien indéfectible d’Ethan, un jeune homme romantique qui porte le deuil de sa mère, lui permettra de faire face à son destin et d’apprendre à s’accepter telle qu’elle est : une enchanteresse avec une histoire familiale très complexe et pleine de secrets.

Certes, la base du roman est centrée autour de l’histoire d’amour qui naît entre Lena et Ethan, malgré leurs différences. C’est Ethan qui nous raconte son histoire : combien il souffre depuis la mort de sa mère, combien il déteste la petite vie étriquée qu’il mène dans son village, comment il s’évade grâce à la littérature. Et comment il tombe éperdument amoureux pour la première fois.

Mais pour autant, cette histoire d’amour ne tourne pas au mélodrame d’adolescent. Certes, Lena est spéciale, son avenir est incertain. Mais l’amour qui unit les personnages les rend plus forts. On comprend vite qu’il est la clé du mystère qui entoure le destin de Lena. On est loin des méandres sentimentaux et hésitations pathétiques de Bella dans Twilight.

Plus encore, ce que j’ai vraiment apprécié, c’est l’univers mythologique très riche et cohérent qu’ont su créer les auteurs. C’est en partie cet aspect des choses qui m’intéresse lorsque je me plonge dans un roman de fantasy : c’est bien beau de parler de sorciers, de vampires, de métamorphes, mais encore faut-il que tout tienne ensemble, qu’il y ait un fond, et qu’on aille quelque part. Et là, vraiment, c’est le cas et je suis ravie ! Bien sur ce premier opus plante le décor, on devine que nos deux héros vont vivre encore de belles aventures dans les tomes suivants. Mais ce qui est sûr, c’est qu’on n’est pas déçu par la fin (que j’ai trouvée très réussie), qu’on ne reste pas complètement abruti, la bouche ouverte, avec plein de questions dans la tête lorsqu’on referme le livre.

Chaque personnage a son importance. Les mauvais ne sont pas forcément ceux qu’on croit. Certains « méchants » se montrent finalement empreints d’une certaine bonté. Le tout donne un tableau très nuancé, on est loin du sempiternel « les méchants contre les gentils » : si Lena doit se battre pour savoir si elle est Lumière ou Ténèbres, il ressort de cette histoire que finalement, personne n’est tout blanc ou tout noir, et que ce qui importe, ce sont les choix que l’on fait. Certes, c’est vieux comme le monde, mais c’est efficace.

Si je devais relever quelques points négatifs dans cette lecture, c’est que j’ai déploré quelques longueurs par moment (mais rien de très décourageant) et que je n’ai pas adhéré à l’univers très onirique de Léna : le fait qu’elle s’exprime à travers de poèmes ou des paroles de chansons, ça m’a un peu laissée sur le côté. Comme je n’adhère en général pas du tout à la poésie, cet aspect de la lecture ne m’a pas trop plu. Heureusement, ce n’est pas omniprésent dans le récit, qui est surtout basé sur l’action.

De même, et je risque de passer pour une cochonne en disant ça, l'histoire d'amour de Léna et d'Ethan reste très gentillette: ils ne font qu'échanger des baisers passionnés, mais à aucun moment, le sexe ne semble surgir de leur esprit, alors qu'ils ont 16 ans... pire encore, si le désir commence à les embraser, leurs corps semblent se rejeter comme par magie. C'est un peu empreint de puritanisme, et j'attends de voir si dans les prochains tomes, la relation entre les deux amoureux transis évoluera vers quelque chose de plus "adulte". Sur ce plan-là, je me suis vraiment sentie dans un roman à tendance "young adult" (un peu à la Harry Potter). 

Ce que je retiendrai de ce livre:

Tout ce que j’attendais de ce livre était au rendez-vous : une belle histoire d’amour, de la magie, des livres et des grimoires, des personnages hauts en couleur et une action bien menée, qui va crescendo jusqu’au final vraiment explosif ! Une très belle réussite en ce qui me concerne ! Je suis impatiente de lire la suite et de découvrir l’adaptation cinématographique, même si je me doute qu’elle ne sera pas à la hauteur de mes attentes !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse !