mercredi 27 février 2013

Les âmes vagabondes, de Stephenie Meyer

Les Ames vagabondes

Auteur: Stephenie Meyer 

Année de parution: 2010

Editions: Livre de poche

Genre:  science fiction
Nombre de pages: 830
lu en: février 2013

Acheté: 3 euros sur une brocante

ma note: 3 sur 5
(découverte intéressante)

Sur livraddict:  c'est ici

Quatrième de couverture

La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-il la sauver ?

Mon avis: 

Une chose est sure, ce livre ne m'a vraiment pas laissée indifférente. Je l'ai terminé ce midi (avalé en 3 jours et j'aurais pu le lire beaucoup plus vite si je n'avais pas eu d'autre choses à faire comme aller travailler...) et depuis, je réfléchis à la chronique que je vais en faire. J'ai beaucoup de mal à recentrer mes idées, noyée dans le flot de questions que je me suis posée en découvrant cette histoire. Je vais donc essayer de faire simple, et de ne pas (trop) révéler de détails du roman. 

Comme bien souvent lorsque je lis un livre de Stephenie Meyer, je me suis laissée entrainer. Son style est vraiment agréable, même s'il perd beaucoup de nuances à cause de la traduction. Passer trois jours à fond sur un bouquin de 800 pages, être enthousiaste, avoir hâte de connaitre la fin: délicieuse sensation.

Cependant, j'ai quand même quelques reproches à faire.

L'auteur nous plonge dans un univers vraiment très intéressant. L'humanité a été envahie par des créatures extraterrestres, les Âmes  qui contrôlent nos esprits. On découvre que ces aliens colonisent des planètes pour y répandre la paix et l'harmonie: elles sont bienveillantes, guérissent toutes les maladies, ne connaissent pas la haine, œuvrent pour le bien commun. Cependant, en envahissant les humains, elles les ont privé de leurs émotions, de leur libre arbitre. 
Quelques humains, rebelles, résistent à l'envahisseur et vivent cachés. 
Une âme très particulière, Vagabonde, est insérée dans le corps de Mélanie, une humaine à très forte personnalité, qui résiste même une fois effacée. Une forte amitié naît entre les deux êtres, et va bouleverser le cours des choses. Car au lieu d'exploiter les souvenirs de Mélanie pour mener les siens vers les derniers résistants, Vagabonde va se ranger du côté de son hôte et l'aider à retrouver son petit frère et l'homme qu'elle aime. Elle découvrira les humains, leurs qualités, leurs défauts, et apprendra à les aimer jusqu'à se sentir comme une des leurs. 

Le postulat de départ était très enthousiasmant. Je m'attendais à un roman de SF très péchu, avec des courses poursuites, de la stratégie, des rebondissements. 

Non que je ne me sois ennuyée pendant cette lecture, mais il s'agit plus d'une romance sur fond de science fiction

Les héros ne sont jamais réellement mis en danger, je suis restée sur ma faim sur le plan de l'action. 

Il est plus question des sentiments des personnages, ce en quoi j'ai retrouvé ce que j'avais un peu déploré dans la saga Twilight. 

La fin n'en est même pas une. On est obligé d'attendre une suite. 


Ce que je retiendrai de ce livre: 

Globalement, ce fut une lecture très entrainante, mais une fois le livre refermé, j'ai ressenti une profonde déception quant au manque d'aboutissement du scénario et je suis restée sur ma faim.

2 commentaires:

  1. J'ai adoré ce livre (alors que je partais pleine de préjugés par rapport aux Twilight que je n'ai pas du tout aimé) mais la seule chose que je n'ai pas aimé, c'est le Happy End à la fin (oui, je préfère les fin tragiques dans les histoires d'amour ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas faux. les histoires d'Amour finissent mal en général, comme dirait les Rita Mitsouko !

      Supprimer

votre avis m'intéresse !