lundi 28 janvier 2013

Ne cherche pas à savoir, d'Eric Wietzel

Ne cherche pas à savoir

Auteur: Eric Wietzel
Année de parution: 2010

Editions: VDB
Genre: thriller

lu en: janvier 2013

Emprunt médiathèque

ma note:4 sur 5
(bon moment de lecture)

Sur livraddict:  c'est ici


Quatrième de couverture

Et si un inconnu détenait les secrets de votre famille? 
Anne, jeune journaliste française, renverse en scooter un inconnu dans les rues du Vieux Naples. L'homme se réveille amnésique et n'a ni papiers ni téléphone. Bouleversée, Anne recueille cet étranger chez elle avant de comprendre qu'il n'a pas croisé sa route par hasard. Mais est-il venu à Naples pour la tuer ou pour la sauver? Une rencontre brutale, une femme traquée qui cherche à résoudre la plus mystérieuse des énigmes: celle qui nous lie à nos parents. 
Un thriller psychologique mené de main de maître

Mon avis: 

Je suis tombée sur ce thriller dans les rayonnages de la médiathèque de ma ville, au rayon "gros caractères". Ca fait peut-être "mamie" d'avouer ça, mais c'est tellement confortable pour la lecture ! 

J'ai passé un très bon moment en dévorant ce roman en deux soirées. J'étais impatiente de connaître le dénouement, qui s'est avéré inattendu et à la hauteur.

L'histoire se déroule à Naples, où vit depuis quelques années Anne, une jeune journaliste française, qui vit dans les beaux quartiers, qui est intéressée par l'art contemporain et a du mal à se remettre de sa dernière rupture. Le personnage en lui-même est intéressant, c'est une jeune femme moderne, assez chic, et solitaire. Je ne me suis pas identifiée à elle du tout, mais je l'ai trouvée sympathique.

Anne renverse en scooter un inconnu, et là, c'est le drame: commotion cérébrale, et amnésie. 

Bon ok, je vous l'accorde, ça fait un peu "cousu de fil blanc"...mais l'auteur est habile, et je peux vous assurer que c'est réaliste, malgré l'apparente légèreté du scénario.

Anne se sent coupable vis à vis de l'inconnu et décide de l'aider à retrouver la mémoire. Mais l'enquête qu'ils vont mener ensemble va finalement révéler que leurs chemins ne se sont pas croisés par hasard. Pendant les quatre jours qu'elle passera avec cet homme, Anne lèvera notamment le voile sur le meurtre de son père, abattu sous ses yeux lorsqu'elle avait six ans.

A priori, on se dit que cette histoire pourrait faire l'objet d'un téléfilm de 14h sur M6...C'est un peu plus profond que cela, tout de même. La plume de l'auteur, fluide, mais qui reste littéraire (je n'aime pas trop le langage familier à outrance), nous entraîne dans cette quête d'identité avec le rythme nécessaire, qui s'accélère juste ce qu'il faut à la fin du livre. 

Je me suis retrouvée plongée au coeur de Naples, entre la beauté de son patrimoine historique et l'insécurité qui y règne en raison d'une délinquance très active, entre la richesse des beaux quartiers et le danger que représente le Vésuve. C'est très documenté, et même si je ne suis jamais allée en Italie, je m'y suis bien imaginée durant toute ma lecture. 


L'histoire reste crédible, on ne tombe pas dans le roman à l'eau de rose (du moins, à mon avis...).


Apparemment, Eric Wietzel est plus connu pour ses romans de fantasy que pour les thrillers, et ce livre serait son premier dans ce style littéraire, publié par mymajorcompanybooks ( ce sont 388 internautes qui ont financé la publication de ce roman). 


Cher Eric, je vous encourage vivement à renouveler l'expérience car ce thriller est très agréable à lire! 


Ce que je retiendrai de ce livre: 

Une lecture entraînante, et une découverte indirecte de la ville de Naples !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse !